• Amandine

Le cahier d'écrivain

Dernière mise à jour : 3 nov. 2021



Depuis deux ans, j'ai mis en place le "cahier d'écrivain", un peu sur le principe du "jogging d'écriture" prisé par certains collègues de l'école primaire.


En début d'année, je demande aux élèves de prévoir un petit cahier (format A5) prévu à cet effet. Je les enjoins à le décorer pour qu'il soit le plus esthétique possible, mais peu d'entre eux prennent vraiment le temps de soigner ce point , il faut le dire.


Je leur demande de coller ces consignes au début du cahier :




Puis voici comment je fonctionne :


- au jour prédéfini comme "le jour du cahier d'écrivain", je donne un sujet, ou une image, à partir desquels les élèves écrivent une quinzaine de lignes. Pas plus !


- ils ont une semaine pour faire le travail. Le jour J, 5 élèves volontaires (ou désignés, suivant leur motivation ...) lisent leur texte devant la classe. C'est toujours un moment très apprécié, et certains élèves se sont découvert un talent insoupçonné de leurs camarades. La variété des sujets permet également à chacun de pouvoir se révéler un jour ou l'autre. J'ai ainsi vécu en classe des moments assez émouvants ou drôles lors de ces lectures.


- ensuite, je relève 5 cahiers, et je note les textes du jour (sur 10) C'est là que j'ai dû faire des aménagements. Au début, je notais TOUS les textes de TOUS les élèves : à chaque fois que je ramassais un cahier, je notais donc le texte de la semaine, mais aussi les textes des semaines précédentes ... j'ai eu beaucoup de mal à m'en sortir ! Maintenant, je n'en note que deux ou trois par trimestre et par élève. Par contre, je vais tous les lire et mettre une petite annotation voire un commentaire si besoin. Cela me fait gagner beaucoup de temps, tout en montrant aux élèves que leur travail est lu et apprécié.


- évidemment, certains élèves se font beaucoup aider à la maison. Mais ils sont peu nombreux dans mon établissement. Quand je m'en aperçois, je fais une ou deux remarques, puis je mets une note mais je ne la compte pas dans la moyenne, tout simplement (ou je mets un coefficient tout rikiki)


Je puise les sujets dans divers documents trouvés ça et là sur le net ou auprès de mes collègues et je trouve les images sur le site "writing prompts"qui est une mine d'or. Quand j'ai le temps, je retravaille les images sur photofiltre pour que les consignes soient en français.


Au collège une bonne partie de mes collègues a adopté ce fonctionnement et nous en sommes plutôt satisfaites.

















948 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout